L’ASSER, premier label Maison Sport-Santé du Vaucluse

Actualité du 24/01/2020

 

 

Sous l’impulsion du Docteur Gérard Lepeu, de l’association pluridisciplinaire ASSER et de la Ville de Sorgues, le projet novateur « Sport sur ordonnance » a vu le jour en 2015. Également soutenu par l’Agence Régionale de Santé, ce projet consiste à intégrer des activités physiques adaptées (APA) dans le système de prise en charge des patients souffrant d’affections longue durée.

En parallèle de cette entreprise locale, le gouvernement vient de mettre en place le label national « Maison Sport-Santé » (MSS) accordé à 138 dispositifs dans toute la France. L’ASSER et son opération « Sport sur ordonnance » est la première du département à en bénéficier. Une véritable reconnaissance pour tous les acteurs du projet qui l’ont porté et fait murir durant 5 années.

> Vendredi 24 janvier, Serge Laroche, le président de l’ASSER présentait ce nouveau label à la presse aux côtés du Docteur Gérard Lepeu, initiateur du projet, du Maire Thierry Lagneau accompagné de Serge Soler, adjoint délégué aux sports.

La mise en place de 500 Maisons Sport-Santé (MSS) à l'horizon 2022

Suite à un premier appel à projets, 138 dispositifs destinés à faciliter une pratique sportive adaptée viennent d’être labellisés sur le territoire français. Établissements privés ou publics, associations sportives comme l’ASSER, centres hospitaliers ou encore plateformes numériques, toutes les MSS ont pour missions :  

- d’Accueillir le public
- de Renseigner sur les offres de pratiques d’activités physiques et sportives disponibles localement
- d’Informer et de conseiller sur les bienfaits de l’activité physique et sportive
- et d’Orienter vers des professionnels qualifiés et une activité physique et sportive adaptée à leurs besoins.

Inscrite dans la Stratégie nationale sport-santé 2019-2024 qui s’achèvera à la veille des Jeux Olympiques de Paris, cette initiative nationale souhaite atteindre l’objectif de 3 millions de pratiquants sportifs supplémentaires d’ici 2022 et le déploiement du label à 500 dispositifs au total.


- Les bénéfices de la pratique d’activité physique et sportive -

L’activité physique et sportive est un déterminant majeur de l’état de santé des individus à tous les âges de la vie. Une pratique régulière, même à intensité modérée, permet de diminuer la mortalité et d’augmenter la qualité de vie. Elle est aussi un levier majeur de  prévention et de traitement des principales pathologies sévères (cancers, maladies cardiovasculaires, diabète...) et des facteurs de risque des maladies chroniques (surpoids et obésité, hypertension artérielle).

L E   S A V I E Z - V O U S   ? ...

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) :
La sédentarité cause 2 millions de décès/an dans le monde et de nombreuses pathologies chroniques
L'inactivité physique est la cause 7 % du diabète de type 2, 9 % du cancer du sein  et 10 % de cancer du côlon
L’activité physique réduit de 30 % les risques de rechute après un cancer du sein et diminue de 30 % le risque de mortalité spécifique du cancer du sein et du côlon.
L’inactivité tue 10 fois plus que les accidents de la route chaque année.