Sorgues et Bédarrides vont rejoindre les Sorgues du Comtat

Actualité du 22/03/2016

 

Réunie ce lundi en séance plénière, la Commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) a approuvé à une large majorité l'amendement déposé par les villes de Sorgues et Bédarrides pour quitter la Communauté de communes des Pays de Rhône et Ouvèze et rejoindre la Communauté de communes les Sorgues du Comtat.

 

Avec 31 voix pour, sept voix contre et deux abstentions, la CDCI a donc donné son accord pour que Sorgues et Bédarrides rejoignent la communauté de communes les Sorgues du Comtat qui regroupe actuellement Monteux, Althen-des-Paluds et Pernes-les-Fontaines.

Pour que l'acte de mariage soit officiel, les conseils municipaux des cinq communes concernées vont devoir voter à leur tour et la future structure pourra alors être effective au 1er janvier 2017.

 

« Avec ses forces et ses faiblesses, la CCPRO a fonctionné pendant des années de manière satisfaisante. L’arrivée contre son gré de la ville d’Orange, le changement de gouvernance, l'évolution ces dernières années de nos territoires et des moyens de transports, les divergences de visions et de stratégies avec la CCPRO et notamment les contraintes constatées en matière de fonctionnement, nous ont amenés, avec le Maire de Bédarrides, à nous interroger sur notre avenir. »

C'est ce constat, exprimé hier par le maire Thierry Lagneau devant les membres de la commission, qui a conduit la municipalité à envisager toutes les hypothèses et notamment celle de rejoindre le Grand Avignon.

Mais, alors que le Grand Avignon n'a jamais fait preuve d'un enthousiasme débordant, cette solution aurait très fortement impacté la fiscalité des entreprises avec une augmentation substantielle de la taxe versement transport et une cotisation foncière des entreprises (CFE) plus élevée.

« Nous avons aussi échangé avec les Sorgues du Comtat où, rapidement, nous avons partagé des convergences de vue notamment dans le domaine économique. Nous avons été amenés à nous découvrir progressivement puis à partager outre une lecture commune de la gouvernance d’un EPCI, une vision stratégique commune du nouveau territoire.

Ce territoire, nous l’avions parfois sous-estimé alors qu'il nous lie depuis toujours et rend légitime notre projet, que ce soit sur le plan géographique, humain, et économique, en terme d'aménagement du territoire et plus généralement dans le cadre des compétences actuelles et futures définies par la loi NOTRe.» devait encore argumenter Thierry Lagneau avant de poursuivre : « Ce qui nous a motivés aussi, c'est l'assurance d'intégrer une nouvelle intercommunalité où la proximité avec le citoyen reste prioritaire. Cela se ressentira sur le quotidien de tout un chacun grâce à un fonctionnement beaucoup plus souple et donc plus efficace

 

Sur le plan fiscal, la Communauté de communes les Sorgues du Comtat dispose d’une fiscalité somme toute identique à celle de la CCPRO ce qui entraînera une neutralité du transfert pour les particuliers et les entreprises.

En matière de gouvernance, le rapprochement de Sorgues et Bédarrides avec la Communauté de communes les Sorgues du Comtat correspond à la volonté des élus locaux de disposer d’une vision stratégique commune notamment en terme de développement économique qui seul peut conduire à la création de nouveaux emplois.

« Le développement économique reste au cœur de notre projet de rapprochement : Sorgues dispose de très nombreuses entreprises orientées essentiellement vers la production et la transformation ; Monteux en revanche a massivement investi dans le développement touristique et les loisirs et l’agroalimentaire. Nos activités sont complémentaires et ne se font en rien concurrentes. Mieux, il existe des synergies entre elles que nous avons déjà identifiées et que nous avons bien l'intention de développer. L'axe Carpentras-Avignon reste aussi stratégique et la dynamisation du secteur Sorgues-Monteux doit représenter un véritable effet levier pour contribuer à l'essor de tout le territoire vauclusien » devait encore défendre Thierry Lagneau avant de conclure : « Envisagé avec sérieux, cohérence et pragmatisme, notre projet de nouvelle intercommunalité s’inscrit dans cette ambition d’offrir un nouvel avenir à nos populations ; il est volontaire, concerté et strictement guidé par l’intérêt général au service du développement du territoire

 

 

 

 


Plan du site



Mairie de Sorgues • Centre Administratif • BP 20310 • 84706 SORGUES Cedex • Tél. 04 90 39 71 00

Reproduction partielle ou totale strictement interdite • Technologie NAPSITES™