Retour sur la cérémonie du 11 novembre

Actualité du 14/11/2016


 

 

 

 

Cette année encore, la population s'est fortement mobilisée à l'occasion de la cérémonie commémorative du 11 novembre. À l'avant-veille de l'hommage national rendu aux victimes du 13 novembre, de nombreux Sorguais, toutes générations confondues, ont souhaité participer à cette commémoration particulièrement empreinte d’émotion. Salués par les premiers rayons de soleil, le maire, Thierry Lagneau, les élus et les représentants des autorités militaires, civiles et religieuses, et des associations patriotiques s'étaient réunis à l'occasion de ce 98ème anniversaire de l'Armistice de 1918.



Dans son allocution, le maire a rappelé la nécessité de cet hommage en citant le Maréchal Ferdinand Foch : « Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir ».

 

Le 11 novembre 1918 a marqué la fin des combats de la Première Guerre mondiale, la victoire des Alliés et la défaite totale de l'Allemagne. Mais le maire a rappelé que cette date a également été retenue pour rendre hommage à tous les morts pour la France : « c'est la reconnaissance du pays tout entier à l'égard de celles et ceux tombés pendant et depuis la Grande Guerre qui s'exprime aujourd'hui. Il est de notre devoir de rendre un hommage appuyé à toutes celles et ceux qui ont succombé en opérations extérieures et d'avoir une pensée pour leurs familles. »

En évoquant les OPEX (opérations militaires extérieures), Thierry Lagneau a rendu hommage aux 12 000 « soldats de la paix » qui constituent la « quatrième génération du feu » (les trois premières étant les soldats ayant combattu lors des deux guerres mondiales, et des conflits d'Outre Mer, en Indochine, en Corée et en Afrique du Nord). Ces soldats « combattent, certes, mais doivent aussi conduire des missions de surveillance et de maintien de la paix. [...] Ils font de la France l'un des pays les plus engagés en faveur de la paix et de la démocratie dans le monde. »

 

Le maire a également tenu à rendre hommage aux policiers, aux gendarmes et aux sapeurs-pompiers, « garants de notre sécurité et de notre liberté ». En guise de conclusion, Thierry Lagneau a emprunté les mots de Victor Hugo : « Sauvons la liberté, la liberté sauve le reste ».

 

Pour clore la cérémonie, les enfants des écoles Mistral, Elsa Triolet et Jean Jaurès, avec les musiciens de l’École Municipale de Musique et de Danse, ont interprété trois couplets d’une vibrante Marseillaise.

 

 

 

 

 

 

 Cliquez sur les images pour les visualiser...

 



Plan du site



Mairie de Sorgues • Centre Administratif • BP 20310 • 84706 SORGUES Cedex • Tél. 04 90 39 71 00

Reproduction partielle ou totale strictement interdite • Technologie NAPSITES™