Hommage aux déportés du Train fantôme

Actualité du 18/08/2015

Mardi 18 août avait lieu la cérémonie d'hommage aux déportés du Train fantôme devant le mémorial édifié en cet honneur sur la place Wettenberg en 1991.

 

Organisée par l'Amicale des Déportés Résistants du Train Fantôme de Sorgues, cette cérémonie commémorative s'est déroulée en présence de M. Chabert, Président de Conseil départemental, de M. Lagneau, Maire de Sorgues, et de nombreux Sorguais tous venus rendre hommage aux 800 déportés de guerre arrivés sur la commune le 18 août 1944 après une marche éprouvante de 17 kilomètres. Un arrêt qui a permis à plusieurs d'entre eux de s'échapper notamment grâce à la complicité d'habitants qui les ont courageusement cachés chez eux. Un acte de bravoure que n'a pas manqué de rappeler le Maire dans son discours :  "Nous n'oublions pas en effet qu'en ce triste jour d'été, dans un immense élan de générosité et faisant fi du danger, la population sorguaise n'a pas hésité à braver les interdits pour offrir à leurs hôtes anonymes, de l'eau, des victuailles et des médicaments et même pour certains d'entre eux… la liberté. Aidés par les cheminots et les membres du maquis Viala, une petite trentaine de prisonniers réussiront en effet à échapper à la vigilance des SS et bénéficieront de la complicité des habitants pour se cacher. Hélas, mille fois hélas, tous ses compagnons d'infortune n'auront pas eu le même bonheur." 

Après quelques heures en gare de Sorgues, les 800 déportés ont ensuite été enfermés dans des wagons à bestiaux pour être acheminés vers Dachau et ses funestes camps de la mort. Les conditions inhumaines et immondes du voyage et des camps de concentration ont coûté la vie à beaucoup d'entre eux. Les rescapés, eux, conserveront à jamais le souvenir indélébile de l'horreur dans sa définition la plus barbare.

Depuis, à Sorgues, le 18 août reste une date importante pour ne pas oublier toutes ces femmes et tous ces hommes qui ont incarné l'honneur, la dignité et le courage, face à l'humiliation et la cruauté. C'est aussi pour remercier la population sorguaise qui n'a écouté que sa bravoure et sa générosité pour apporter un peu de réconfort à tous ces déportés victimes de l'histoire de l'humanité. Des valeurs chères à notre pays et auxquelles les membres de l'Amicale des déportés du train fantôme sont tout particulièrement attachés. Si l'histoire du train fantôme est passée de l'ombre à la lumière, c'est grâce à la volonté d'une poignée d'hommes et de femmes qui ont entrepris un formidable travail de recherche de témoignages dans le seul but de faire vivre le devoir de mémoire. 

Thierry Lagneau a terminé son intervention avec ces mots : "La paix et la liberté sont des biens précieux, mais hélas fragiles et c'est pour cela que la lutte contre l’oubli, l’ignorance, l’intolérance, la haine et le racisme doit rester plus que jamais l’un des combats les plus nécessaires."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Plan du site



Mairie de Sorgues • Centre Administratif • BP 20310 • 84706 SORGUES Cedex • Tél. 04 90 39 71 00

Reproduction partielle ou totale strictement interdite • Technologie NAPSITES™